Tribunes

FO // FO défendra toujours
un modèle social fondé
sur la solidarité

Le 29 octobre dernier, le gouvernement a précisé ses mesures de réformes transversales pour l’État. Les fonctionnaires FO combattent déjà les attaques sans précédent contre le Statut général de la Fonction publique, les missions et les emplois publics. Le projet s’insère dans le cadre d’une nouvelle étape de la réforme de l’État.

Cette dernière vise à diminuer drastiquement la dépense publique, cela notamment en en asséchant les moyens qui lui sont consacrés, en organisant la destruction d’emplois d’agents publics ainsi que le transfert de missions au secteur associatif voire privé. L’Exécutif vise ainsi un recul de la dépense publique de l’ordre de 3 % de PIB d’ici 2022, soit une baisse de la dépense autour de 60 milliards d’euros

Cette philosophie d’inspiration ultra libérale est celle du Programme action publique 2022 mis en place par l’Exécutif à l’automne 2017 et qui a débouché l’été dernier sur la publication d’un rapport (émanant du comité CAP22) doté de vingt-deux propositions.

Une réforme destructrice
Depuis octobre 2017 le ministère de l’Action et des Comptes publics tente d’obtenir l’assentiment des syndicats du secteur public, dont FO, dans le cadre d’une concertation en quatre axes visant une refondation du contrat social avec les agents publics.

Les quatre axes ? Le recours renforcé aux contractuels, le développement du salaire au mérite, l’organisation de la mobilité des agents via notamment des mesures de départs volontaires et enfin la restructuration (par fusion) des structures représentatives et consultatives des personnels (CAP, CT, CHSCT).

RÉSISTER
REVENDIQUER
RECONQUÉRIR

Pour rester en contact : https://fo-villedeparis.fr/

La Force syndicale (FO)

Tél. : 01 43 47 84 54
Courriel : syndicat.fo@paris.fr