Rencontre

« Relever toutes
les anomalies »

Nadine Garnier Releveuse de voirie

« Je suis restée plusieurs années sur un poste aménagé en crèche avant de passer en reconversion. Comme j’ai toujours eu besoin de bouger, je ne me voyais pas dans un bureau toute la journée et je souhaitais continuer à travailler en équipe. Depuis le mois de septembre, je fais partie des neuf releveurs de voirie. Chaque jour, je vais dans un quartier différent pour relever toutes les anomalies : panneau mal orienté, nid de poule, mobilier urbain abîmé… Je prends alors une photo et apporte les renseignements nécessaires sur une tablette.

Il est important de bien signaler et d’indiquer la bonne adresse pour faciliter les interventions, ce qui n’est pas toujours évident. En cas de doute, je peux appeler mon chef ou mon tuteur. Chacun de nous a un tuteur joignable à tout moment et, en cas de problème sur le terrain, notre chef se déplace. J’ai suivi une formation d’une semaine pour apprendre à regarder en faisant des visites de terrain ainsi que sur le fonctionnement de la tablette, car j’avoue que cela me faisait un peu peur.

Nos missions vont se construire au fur et à mesure.

Nadine Garnier

Dans quelque temps, nous utiliserons DansMaRue, ce qui nous permettra de signaler aussi des problèmes de propreté. Ce sera une nouvelle étape car nos missions vont se construire au fur et à mesure et l’équipe devrait s’étoffer. Pour le moment, nous marchons beaucoup, entre 12 et 16 kilomètres par jour. Nous partons à deux pour arpenter chacun un côté de rue en suivant le plan remis par notre chef.

C’est un métier où on ne s’ennuie jamais et qui favorise les contacts avec les riverains qui nous posent toutes sortes de questions. Nous formons une bonne équipe composée de profils différents. Il y a une forte entraide entre nous et nous sommes bien encadrés. J’ai douze mois pour apprendre le métier avant de devenir titulaire dans le grade. Cette reconversion me plaît, même si ce n’est pas évident de repartir de zéro sur un nouveau métier. La condition pour réussir est d’être bien formé et bien accompagné. »

bio express

Nadine Garnier

Entre à la Ville en 1994 comme agente spécialisée des écoles maternelles à la direction des Affaires scolaires. Devient agente technique de la petite enfance à la DFPE en 2002. En reconversion en 2018 comme releveuse de voirie à la direction de la Voirie et des Déplacements.