Regards croisés

« Avoir un seul
gestionnaire pour
trois directions sera
totalement innovant. »

Emmanuel RomandChef du service de la programmation, des travaux et de l’entretien, direction des Familles et de la Petite Enfance (DFPE)

Comment est né ce super équipement ?

Emmanuel Romand : Au départ, il s’agissait d’un projet d’aménagement avec trois équipements publics implantés sur l’ancienne maternité Pinard : une crèche, un gymnase et une école. Puis nous sommes arrivés à un seul équipement car les trois directions gestionnaires et les trois projets ont des points communs. Par exemple, la production des repas pour les enfants de l’école et de la crèche, des fonctions support comme la production du chauffage et de l’eau. Mais aussi des initiatives liées aux usages pour aller vers davantage de mutualisation. L’objectif est de diminuer les coûts d’investissement et d’optimiser les coûts de fonctionnement. Ce super équipement permettra d’offrir de nouvelles possibilités d’usages et d’accueillir différentes catégories d’usagers en l’ouvrant aux riverains.

Quelles mutualisations sont envisagées ?

E.R. : Le principe est de regarder quels usages peuvent être proposés en dehors des temps d’ouverture. La crèche disposera d’un bel espace extérieur qui pourra être ouvert aux enfants du quartier. Des cours de gym douce pourront aussi y être proposés en lien avec le gymnase. La salle de motricité pourra devenir une ludothèque le week-end avec des activités de jeux possibles en intérieur ou en extérieur en fonction du temps. Pour maximiser l’usage des espaces, on s’est un peu « bousculés ». Le seul frein est de se demander si les missions de service public seront assurées dans de bonnes conditions. Au final, il n’y aura pas de gains de surfaces mais plus de services offerts aux Parisiens.

Qu’est-ce qui est innovant dans ce projet ?

E.R. : Avoir un seul gestionnaire pour trois directions sera totalement innovant. Nous nous sommes inspirés du pôle Molière aux Mureaux qui comporte une salle de sport, deux écoles et une ludothèque, dont la gestion est confiée à un gestionnaire unique. Les trois directions ont lancé un marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) sur la gestion de cet équipement pour le compte des trois directions car il faudra une gestion unique. Le cabinet nous aidera à déterminer qui est responsable de l’ouverture et de la fermeture du super équipement, de la sécurité, du gardiennage, de l’entretien des locaux et des usages possibles. La gestion pourra être confiée à un gestionnaire extérieur si c’est la meilleure solution.