Reportage

Invitation au jeu

Ces containers rouge coquelicot sont devenus familiers dans le paysage parisien. Une fois déployés, ils se transforment en espaces de loisirs à ciel ouvert pour proposer toutes sortes d’animations gratuites. Visite.

En ce début d’après-midi sous un soleil estival, Anaïs installe le mobilier, les jeux et les jouets stockés dans les containers. C’est parti pour plusieurs heures d’animation de la ludomouv’ qui invite le public au jeu. Petits et grands, en famille ou avec des amis, chacun peut profiter des nombreux jeux de société, jeux monumentaux et autres animations ludiques proposés.

Favoriser les activités entre les générations.

On y trouve aussi les grands classiques que sont les cuisines, voitures et jeux de construction qui plaisent toujours autant. Et surtout, il y a le savoir-faire irremplaçable des ludothécaires garantissant le bon fonctionnement de ces structures. Mais aussi celui des éducatrices de jeunes enfants qui tiennent les deux ludomouv’ de Paris Plages installées cette année à deux endroits du parc Rives de Seine, jusqu’au 1er septembre.

Escale tous les 15 jours

L’objectif est de favoriser les activités entre les générations et la mixité sociale. Ces installations permettent également de mieux vivre ensemble, de créer du lien et d’apaiser certains espaces publics. L’aventure a démarré il y a cinq ans avec l’R de jeux, la ludothèque à ciel ouvert située place de la République, dont la gestion est confiée à une association. Suite au succès rencontré, une nouvelle étape a été franchie en 2017 avec la création des ludomouv’ portées elles aussi par une association. Elles ont pris leur service l’été dernier, puis à l’occasion des vacances scolaires. Cet été, en plus de celles de Paris Plages, deux ludomouv’ itinérantes ont sillonné à nouveau la capitale en faisant escale tous les 15 jours dans des lieux publics différents.

En savoir plus Les adresses des installations sont en ligne sur quefaire.paris.fr

zoom

« Le jeu a le pouvoir de rassembler »

« J’ai participé à l’animation de la ludomouv’ de Paris Plages l’année dernière et je me suis à nouveau portée volontaire pour cette nouvelle édition. Les trois demi-journées de formation dispensées par les ludothécaires m’ont permis de travailler les postures et de passer du temps à jouer afin de bien apprendre les règles. Car, même s’il y a des passerelles avec mon métier d’éducatrice de jeunes enfants qui sont liées à l’animation, il faut avoir une bonne culture du jeu et ne pas se contenter de lire simplement la notice pour le promouvoir chez les petits et les grands.
Nous sommes quatre EJE pour animer chacune des ludomouv’ du parc Rives de Seine ouvertes de 14 h à 19 h. Après avoir mis en scène les jeux symboliques, nous accompagnons le public sur une première partie de jeu pour une meilleure compréhension des règles et parfois simplement pour un moment de partage, tout en rappelant l’importance de respecter le matériel et le lieu.
Cette expérience m’offre une réelle bouffée d’oxygène en me permettant de toucher des publics différents à travers un outil à la portée de tous. Le jeu a le pouvoir de rassembler en mettant tout le monde sur un pied d’égalité. Certains se livrent en abordant diverses problématiques, me faisant me sentir pleinement une travailleuse sociale. J’ai acquis une culture du jeu plus riche que je peux transposer en crèche. J’ai d’ailleurs commandé des jeux de société que j’adapte pour les plus petits. Et je n’hésite pas à partager un moment de plaisir en jouant avec mes collègues pendant la pause déjeuner. Le jeu est un vrai fédérateur. »
Emmanuelle Bernard, éducatrice de jeunes enfants (EJE), direction des Familles et de la Petite Enfance