Dossier

Paris en un clic :
comment les services
numériques transforment
la Ville

20 projets en 2018. Des services numériques phares verront le jour cette année avec le souci constant de faciliter la vie des Parisiens, mais aussi de simplifier le travail des agents.
Miser sur la co-construction. Si les services numériques sont développés par la direction des Systèmes d’Information et du Numérique (DSIN), ils sont avant tout conçus avec les directions et les usagers.
Plus proche des usagers. Grâce aux services numériques, la Ville remet le dialogue au cœur de sa relation avec les usagers.

Parce que les usagers sont habitués à interagir via Internet avec les autres services publics, leur banque, ou encore les plateformes de e-commerce, la Ville répond également à leurs attentes numériques. Chaque mois, ce sont en moyenne deux services numériques qui sont ouverts au public, soit 63 depuis le début de la mandature. L’objectif est de faire gagner du temps aux usagers dans leurs démarches en leur permettant de pouvoir les engager partout et à tout moment. La numérisation réduit ainsi les délais de traitement et simplifie le travail des équipes qui peuvent consacrer le temps libéré à mieux recevoir les Parisiennes et les Parisiens les plus éloignés des services publics municipaux ou à d’autres missions de service public.

Développer des services numériques permet de soutenir de nouvelles politiques publiques (carte citoyenne, budget participatif, végétalisons Paris), mais aussi de moderniser des politiques publiques existantes comme le logement social avec Loc’annonces et le sport avec Paris Tennis. Ils sont portés au plus haut niveau par le Secrétariat général. Ce nombre important de services numériques a conduit la Ville à lancer Mon Compte, un guichet numérique unique, afin d’offrir à chaque usager la possibilité de disposer d’un espace personnalisé à partir duquel il peut accéder à l’ensemble des services adaptés à ses usages, suivre ses démarches, en garder un historique… 40 services numériques y sont déjà intégrés. Les services numériques sont aussi tournés vers les agents avec des démarches désormais possibles via le Compte Agent (lire l’article) utilisant les mêmes technologies que celles offertes aux Parisiens.