Rencontre

« Prendre du recul »

Anne-Claude Bru Direction des Espaces verts et de l’Environnement (DEVE)

«L’objectif est de permettre aux directions qui interviennent sur l’espace public de se mobiliser pour être plus réactives. Nous avons démarré début novembre sur les deux quartiers tests du 20e, Belleville et Saint-Blaise. Le coordonnateur des agents d’entretien des espaces verts de la division est chargé de ces marches déambulatoires, même s’il m’arrive d’y participer.

Pendant deux mois, deux déambulations de deux heures chacune avaient lieu deux fois par semaine pour chaque quartier. Une fois que les points noirs ont été identifiés et signalés à partir de l’application DansMaRue pour être redirigés vers les bons services, les visites de suivi une fois par semaine sont destinées à voir si l’état s’est amélioré. Cela dépend des travaux à réaliser qui peuvent prendre plus ou moins de temps selon leur nature.

Regarder comment font les autres services.

Anne-Claude Bru

Un des problèmes récurrents pour la DEVE concerne les pieds d’arbres. Nous avons essayé de les traiter de manière plus qualitative, notamment avec l’attribution de permis de végétaliser. Lors des marches, tous les pieds d’arbres posant problème ont été repérés et font l’objet d’une réflexion par le service de l’Arbre pour proposer une solution, en associant la DVD. Leur entretien au quotidien relève de la DPE.

Déambuler ensemble permet de se familiariser avec les problèmes des collègues et d’échanger. Nous avons aussi repéré certains petits espaces oubliés faute de savoir qui en avait la responsabilité et nous avons mis au point un système pour les prendre désormais en compte. Notre réactivité donne une meilleure image vis-à-vis des usagers et une satisfaction des agents sur l’amélioration de la qualité du travail.

Autre avantage : une meilleure fluidité entre les agents pour traiter des sujets en dehors des secteurs. Ces marches permettent aussi de prendre le recul nécessaire, de regarder comment font les autres services et de réfléchir ensemble. Les usagers peuvent nous identifier grâce aux gilets orange que nous portons. Ils ont de plus en plus besoin d’être informés, ce qui évite les réactions négatives. Leurs demandes évoluent et nous devons y répondre. Ces équipes contribuent à recentrer les agents sur leur mission de service public.

Bio Express

Anne-Claude Bru

Entre à l’École des Ingénieurs de la Ville de Paris en 1984. Expatriée aux Pays-Bas pendant 21 ans. Réintègre la Ville en 2011 au service Exploitation des jardins de la DEVE. Devient chef de la division du 20e en 2015. Est aussi coordinatrice de l’espace public.