Tribunes

CFTC // La CFTC s’oppose à toute baisse de rémunération des agents publics

Suite aux différentes annonces gouvernementales concernant la fonction publique, la CFTC s’inquiète du maintien et de la progression du pouvoir d’achat des personnels.

La réforme de la CSG ne permettra pas aux fonctionnaires un gain de pouvoir d’achat comme cela avait été initialement annoncé et les rémunérations publiques risquent plutôt de baisser. Des mesures de compensation seront certes prises pour compenser au mieux le relèvement de la CSG, mais n’iront pas au-delà.

Il faut rajouter à cela la réduction des effectifs publics (120 000 postes d’ici la fin du quinquennat), le rétablissement du jour de carence en cas de maladie et le gel du point d’indice pendant la mandature.

La CFTC refuse que la fonction publique, largement mise à contribution ces dernières années (gel du point d’indice, hausse des cotisations, mesure de rigueur dans les collectivités…), porte une nouvelle fois les économies envisagées par le gouvernement.

La CFTC demande une revalorisation des traitements : ajout de points, augmentation de la valeur du point d’indice pour une hausse du pouvoir d’achat des agents publics longtemps pénalisés par le gel du point d’indice.

CFTC

2 bis, square Georges-Lesage, 75012 Paris
Tél. : 01 43 47 84 70
Courriel : syndicat.cftc@paris.fr
www.cftcvdp.fr
Site Intranet : http://intraparis.cftc.mdp