Demain la ville

Et si on bougeait autrement ?

Le premier salon de l’itinérance a permis aux agents de tester des trottinettes électriques, gyropodes, tricycles…, ainsi que de nouveaux équipements tels que des vêtements de protection et des sacs à dos. Retour sur cette journée innovante.

C’est la première fois que la direction de l’Immobilier, de la Logistique et des Transports (DILT) organisait un salon consacré à l’itinérance. Il répond à la fois aux besoins des agents mais aussi aux exigences de la Ville en termes d’environnement et d’innovation. Objectif : permettre aux agents de la direction Constructions publiques et Architecture (DCPA) d’essayer de nouveaux modes de transport propres et pratiques pour améliorer leurs déplacements professionnels.

Pari réussi puisqu’ils ont été plus de 400 à se déplacer pour découvrir les matériels présentés par dix-neuf fournisseurs des Transports automobiles municipaux (TAM) et du bureau de l’Habillement. Parmi les véhicules propres et originaux, on peut citer les trottinettes électriques, triporteurs électriques, scooters électriques, gyropodes, gyroroues et vélos à assistance électrique. Quant aux nouveaux vêtements de protection innovants, au-delà des casques et gants, étaient présentés des chaussures antidérapantes, des vêtements fluorescents, des sacs à dos amovibles et ergonomiques pour ranger correctement les outils tout en protégeant son dos…

Succès pour le salon

« Les agents sont venus nombreux et 50 % d’entre eux ont rempli le questionnaire que nous allons analyser pour connaître leur avis sur les matériels présentés », précise Alain Flumian. Rappelons que la DCPA est engagée dans une réflexion pour repenser les modes de déplacement de ses agents. Certains testent déjà depuis plusieurs mois différents moyens de transport au sein des ateliers et tous les agents concernés par l’itinérance, comme ceux des sections études et travaux qui se rendent sur place pour surveiller les travaux, ont depuis rejoint la démarche à l’occasion de groupes de travail.

À partir de ce recensement des besoins, les premiers véhicules seront livrés par les TAM dès le premier trimestre 2018 pour permettre une itinérance adaptée aux métiers. À noter que ce salon a été organisé à Bédier Ouest, site qui accueillera notamment  début 2018 une partie des services de la DCPA. La DILT envisage de renouveler l’expérience pour d’autres directions.

 

ZOOM

PDAP 2

Le nouveau Plan de déplacements des administrations parisiennes couvre la période 2017-2021. Visant une baisse de 30 % des émissions de CO2 par rapport à 2004 conforme à l’ambition d’exemplarité de la collectivité parisienne sur le territoire, ce plan entend répondre à trois grandes problématiques : inciter à l’usage des modes de transport actifs et doux pour tous les déplacements ; réduire la part de la voiture dans les trajets domicile-travail ; optimiser les livraisons de la collectivité. Premiers acteurs du changement, les agents de la Ville sont invités à trouver la formule qui leur convient le mieux. Durant six semaines, une newsletter leur a délivré conseils, outils et informations pratiques pour changer de modes de déplacement plus facilement.
Le PDAP et la newsletter sont à retrouver sur IntraParis.